MAXIME

HURDEQUINT

+

Après avoir complété sa formation par différentes pratiques au Danemark, Mexique puis Japon, il a exercé comme architecte à Paris. depuis 2018 il a fondé l’agence mura à Lyon.

Parce que «les bâtiments prennent trop de temps pour être achevés», il est aussi illustrateur : «j’aime faire des dessins parce qu’il est beaucoup plus rapide d’en finir un !».

«le voyageur est une source continuelle de perplexités. sa place est partout et nulle part. il vit d’instants volés, de reflets, de menus présents, d’aubaines et de miettes. voici ces miettes…».  
nicolas bouvier – chroniques japonaises.

Les dessins présentés sont des instants gravés de ses moments passés à pied, en scooter, en barque, dans le bus, à regarder et à décrypter les paysages qu’il a observé tout au long de ses voyages. Maxime Skate depuis plus de 15 ans mais il a découvert un nouveau lien avec la planche de skate en l’utilisant pour rendre compte de ses voyages. la valeur d’un skater ne s’évalue pas seulement à sa technique mais surtout à la fluidité et l’aisance de ses mouvements, c’est ce qu’il recherche aussi lorsqu’il dessine. bien qu’il regarde par moment des photos de ses voyages, ses dessins se composent au fur à mesure qu’il dessine, au feeling. ils se libèrent souvent des règles de perspectives, il essaye de les rendre harmonieux et fluides.

X